La Dame d'Auxerre

Publié le 16 Octobre 2015

Contrairement à ce qu'on pourrait croire cette statue du musée du Louvre n'a rien de Bourguignon. Son histoire est assez curieuse. Elle fut acquise en 1895 par le concierge du théâtre d'Auxerre et utilisée à plusieurs reprises comme décor d'opérette. N'ayant plus d'utilité en tant que décor la dame fut ensuite déposée au musée municipal qui l'oublia dans ses réserves. C'est en 1907 qu'un spécialiste la redécouvrit et la fit rentrer au Louvre deux ans plus tard.

La Dame d'Auxerre

La Dame d'Auxerre est une statue Grecque, datée du VIIe siècle avant notre ère, de style "dédalique". Ce terme vient de Dédale, l'architecte, sculpteur et inventeur athénien légendaire, qui réalisa pour le roi Minos de Crète le labyrinthe dans lequel fut enfermé le Minotaure, un monstre mangeur d'hommes, moitié homme, moitié taureau.

La statue représente une femme vêtue d'une longue robe fourreau serrée à la taille par une large ceinture, une pèlerine sur les épaules. L'un de ses bras est le long du corps et l'autre replié sur la poitrine. Bien que la tête soit abîmée on voit qu'elle sourit, sa coiffure est une sorte de perruque un peu à la mode des anciens égyptiens. On ne sait pas qui elle représente, certains spécialistes ont évoqué la déesse orientale Astarté, d'autres penchent pour la représentation d'une porteuse d'offrande ou de la servante d'un culte de la fécondité. La nature du calcaire dans lequel est sculptée la Dame d'Auxerre et la comparaison avec du matériel funéraire trouvé à Eleutherne, au nord de la Crète, montrent qu'elle a été trouvée dans cette nécropole à la fin du XIXe siècle.

 

Rédigé par Louvre-passion

Publié dans #Antiquités

Repost0
Commenter cet article
C
<br /> <br /> elle en aurait à nous raocnter cette statue si elle pouvait avoir son blog elle aussi!!!<br /> <br /> <br /> en tout cas c'est une anecdote très sympatique que tu nous offres merci!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Elle pourrait nous raconter les pièces de théâtre auxquelles elle a participé.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Désolée... il s'agit d'un autre blog où je suis allée précedemment et, où l'article était mangé par la colonne de droite. j'ai voulu l'indiquer mais le com ne passait pas j'ai donc fait un copier<br /> coller pour éviter de le réécrire et j'ai l'impression qu'il s'est ajouté à mon nom... je ne m'en suis pas aperçu... sorry !!! bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Eh oui, les aléas du "copier-coller"....<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> <br /> C'est incroyable cette histoire . Elle devant pourtant trancher au milieu des accessoires cette magnifique statue. Personne ne s'est posé de question? En tout cas la voici revenue à sa place<br /> où tout le monde peut l'admirer<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> A l'époque non personne ne s'est posé de question. Autre sujet, c'est quoi cette histoire de textes mangés à droite ????<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Enfin, je viens lire ton article avec attention ; j'en apprends toujours lorsque je viens sur ton blog et c'est un réel plaisir. <br /> <br /> <br /> Merci de cet échange et à vendredi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci pour le compliment, j'essaie de faire au mieux.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> à premiere vue, je n'aurais vraiment pas dit une origine grecque. Merci pour cette présentation<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> C'est le côté archaïque de l'oeuvre qui ne la fait pas ressembler aux statues classiques.<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Merci pour mon petit moment de culture quand je viens rendre visite à votre blog !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci pour votre compliment à propos de ces billets hebdomadaires.<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> <br />      Il y a effectivement quelques aspects de cette oeuvre qui, indéniablement, font référence à l'Egypte antique : tu as notamment évoqué la lourde perruque, mais la position<br /> frontale de la dame fait aussi partie des détails à mettre au crédit de l'influence de l'art égyptien.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />      Toutefois, personnellement, et toujours en rapport avec une évidente connotation égyptienne, je ne pense pas que ce soit une porteuse d'offrandes ; à tout le<br /> moins dans l'acception qu'en avaient les Egyptiens : en effet, pour toutes les représentations de porteuses d'offrandes que je connais - mais je ne suis pas omniscient ! -, la dame, par<br /> définition, amenait quelque chose au défunt. Ici, elle ne porte strictement rien.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />      Ceci posé, si je veux l'exploiter par une lecture "entre les lignes", ton article me paraît à propos pour énoncer une vérité que, malheureusement, certains historiens de<br /> l'art, inévitablement relayés par la majorité des manuels scolaires, se refusent à admettre : l'art de la statuaire n'est pas né en Grèce !!!<br /> <br /> <br />      Dans ce domaine aussi, les Grecs qui eurent d'évidents contacts commerciaux, intellectuels, puis "colonisateurs" avec l'Egypte, puisèrent sur les rives du Nil bien des<br /> sources pour leur propre civilisation.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />      A l'époque de la constitution des premières salles égyptiennes du Musée Charles-X, ici au Louvre, le grand Jean-François Champollion s'ingénia à mettre sur pied<br /> une présentation très didactique des monuments de manière à catégoriquement rejeter les théories toujours professées par l'archéologue et théoricien allemand Johann Winckelmann aux yeux<br /> duquel la suprématie de l'art grec sur celui de n'importe quelle autre civilisation antique constituait une évidence indiscutable. <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />      Et de nos jours, n'en est-il pas encore ainsi dans l'esprit de beaucoup de gens ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> C'est l'art Grec et l'art Romain qui ont été "redécouverts" durant la Renaissance, dans l'inconscient collectif s'est donc forgée une image de la<br /> primauté de l'art encore présente dans notre imaginaire collectif. Malgré tout ce que l'on sait de lui l'art égyptien peine encore à trouver sa place dans cet imaginaire.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br />  Elle est jolie cette dame d'Auxerre!! Je viens de faire mes recherches, je penche vers la déesse ASTARTE (sans son<br /> cheval) Guerrière à taille fine tout en étant protectrice et déesse de la fécondité! Jolie trouvaille!! BISOUS FAN<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Effectivement pourquoi pas une déesse à la taille fine.<br /> <br /> <br /> <br />