Contrairement à ce qu'on pourrait croire cette statue du musée du Louvre n'a rien de Bourguignon. Son histoire est assez curieuse. Elle fut acquise en 1895 par le concierge du théâtre d'Auxerre et utilisée à plusieurs reprises comme décor d'opérette. N'ayant plus d'utilité en tant que décor la dame fut ensuite déposée au  musée municipal qui l'oublia dans ses réserves. C'est en 1907 qu'un spécialiste la redécouvrit et la fit rentrer au Louvre deux ans plus tard.

Dame Auxerre


La Dame d'Auxerre est une statue Grecque, datée du VIIe siècle avant notre ère, de style "dédalique". Ce terme vient de Dédale, l'architecte, sculpteur et inventeur athénien légendaire, qui réalisa pour le roi Minos de Crète le labyrinthe dans lequel fut enfermé le Minotaure, un monstre mangeur d'hommes, moitié homme, moitié taureau.

La statue représente une femme vêtue d'une longue robe fourreau serrée à la taille par une large ceinture, une pèlerine sur les épaules. L'un de ses bras est le long du corps et l'autre replié sur la poitrine. Bien que la tête soit abîmée on voit qu'elle sourit, sa coiffure est une sorte de perruque un peu à la mode des anciens égyptiens. On ne sait pas qui elle représente, certains spécialistes ont évoqué la déesse orientale Astarté, d'autres penchent pour la représentation d'une porteuse d'offrande ou de la servante d'un culte de la fécondité. La nature du calcaire dans lequel est sculptée la Dame d'Auxerre et la comparaison avec du matériel funéraire trouvé à Eleutherne, au nord de la Crète, montrent qu'elle a été trouvée dans cette nécropole à la fin du XIXe siècle.


Actuellement vous pouvez la voir dans la salle des "sept cheminées" qui accueille une présentation provisoire des oeuvres la Grèce préclassique durant les travaux de l'aile Denon.

 

Tag(s) : #Antiquités
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog