<

L'anneau de Thot

Publié par Louvre-passion sur 13 Octobre 2006, 00:00am

Catégories : #Egypte

Aujourd’hui c’est vendredi 13, alors je vais vous raconter une histoire fantastique qui se passe au Louvre. Il s’agit d’une nouvelle intitulée « L’anneau de Thot » écrite par Arthur Conan Doyle. Elle fut publiée pour la première fois dans « The Cornill magazine » en janvier 1890 sous le titre « The ring of Thot ». C’est en passant dans les salles Egyptiennes dites du « musée Charles X » que le décor m’a rappelé cette histoire imaginée dans le Louvre de la fin du XIXe siècle.

L’histoire est celle d’un égyptologue Anglais – John Vansittart Smith – qui se rend au Louvre pour consulter les collections de papyrus un jour du mois d’octobre (j’ai bien choisi la date n’est ce pas ?). Arrivé à Paris il décide de se rendre directement au musée et l’auteur ajoute : « Au Louvre , il se sentait comme chez lui », cela vous rappelle quelqu’un ? C’est alors qu’il se rend compte que l’un des gardiens a une physionomie et une allure d’Egyptien, curieux il lui demande si tel est bien le cas mais le gardien de réponde « Non, monsieur. Je suis Français ». Etonné le savant s’assied pour noter le résultat de ses recherches, mais épuisé par son voyage il s’endort d’un sommeil profond sans être réveillé par les rondes des gardiens et la sonnerie annonçant la fermeture. En effet il s’était assis sur une chaise, placée dans un coin retiré, derrière une porte. Ce n’est qu’à une heure du matin que le savant se réveille. Un peu surpris au début il prend la situation avec amusement quand il aperçoit tout à coup une lanterne portée par le gardien qu’il avait remarqué. Ce n’était pas une ronde comme il le pensait, le gardien avait un air furtif, portait des chaussons de feutres et jetait autour de lui des regards inquiets. Intrigué l’égyptologue resta dissimulé dans son coin sombre. Le gardien alla à une vitrine qu’il ouvrit avec une clef, en sortie une momie et il commença a défaire les toiles d’embaumement à la fin c’est le corps d’une jeune femme qui apparut, le gardien l’enlaça et l’embrassa à plusieurs reprises en murmurant des mots dans une langue inconnue, puis il ouvrit une autre vitrine sortit plusieurs anneaux qu’il examina, pour choisir l’un d’entre eux serti d’un gros cristal c’est à ce moment que, voulant ramasser des objets, il découvrit la savant.
- Excusez moi ! a dit l’anglais avec toute la politesse imaginable. J’ai eu la malchance de m’endormir derrière la porte.
- Et vous m’avez surveillé ?
Le savant l’ayant admis, le gardien répond :
- Vous l’avez échappé belle ! Si je vous avais découvert dix minutes plus tôt , je vous aurais ouvert le cœur. Quoique il en soit, si vous me touchez ou si vous me gênez de quelque manière que ce soit vous êtes un homme mort.

Plus tard le gardien l’invite dans sa loge et lui raconte son histoire. « Je suis, comme vous l’avez deviné, un Egyptien (…) J’ai vu la lumière du jour sous le règne de Thoutmosis, seize cent ans avant la naissance du Christ. Vous reculez ? Attendez un peu, vous vous apercevrez bien vite que je suis plus à plaindre qu’à redouter ».

Sosra, car tel est son nom, raconte qu’il a été éduqué au temple d’Osiris, devenu un savant il découvre un jour une substance capable de prolonger la vie de plusieurs millénaires. Il confie ensuite son secret à un jeune prêtre de Thot qui avait gagné son amitié « J’avais réfléchi que j’aurais ainsi un compagnon qui aurait toujours le même âge que moi ». Un jour il aperçoit la fille du gouverneur de la ville et en tombe amoureux. La belle Atma partageant son amour il veut la convaincre de prendre la substance mais celle-ci hésite, la peste ayant fait son apparition elle meurt alors prématurément. Sosra, désespéré, reçoit alors la visite du prêtre de Thot qui lui apprend qu’il aimait lui aussi cette jeune fille, mais ayant poursuivi ses recherches il a découvert un poison plus puissant que la substance et lui apprend qu’il se trouve dans l’anneau de Thot et ajoute « Je vous laisse à votre sordide vie terrestre. Mes chaînes sont brisées. Il faut que je parte ! ». Sosra se lance alors dans des recherches pour découvrir le mystérieux poison mais en vain, puis l’Egypte est envahie par les Hyksôs il est emmené en esclavage puis réussi à s’enfuir et rentre en Egypte.
« A partir de cet instant j’ai renoncé à l’espoir de retrouver un jour l’anneau et de découvrir la drogue subtile. Je me suis mis à vivre aussi patiemment que je le pouvais en attendant que passe la vertu de l’élixir. Comment pouvez vous comprendre l’abomination du temps, vous qui ne connaissez que l’espace réduit qui va du berceau à la tombe ». Il voyage alors dans tous les pays du monde, apprends toutes les langues de la terre. A l’époque moderne il prend l’habitude de lire tout ce que les savants publient sur l’ancienne Egypte. Un jour il apprend que des archéologues ont fouillé un tombeau inviolé contenant la momie d’une jeune femme et en ouvrant le sarcophage ils ont découvert un grand anneau serti d’un cristal qui reposait sur son buste. C’était là que le prêtre de Thot avait caché le poison. La collection ayant été attribuée au Louvre, il s’embarque pour Paris et réussit à se faire embaucher comme gardien pour, la nuit venue, retrouver son Atma, boire le poison et la rejoindre. Son histoire terminée il salue le savant « Voici la porte. Elle ouvre sur la rue de Rivoli. Bonne nuit ! ».

L‘auteur de cette nouvelle, Arthur Conan Doyle, est le créateur du personnage de Sherlock Holmes. Hormis les quatre romans et cinquante six nouvelles consacrés à ce personnage, il écrivit aussi des romans historiques et des ouvrages sur le spiritisme.

 
Commenter cet article

Oderik 13/10/2006

L'histoire finie comme ça où il y a une suite?

:0026: Théti-Chéri 13/10/2006

Kikoo Louvre-Passion,
Je connaissais pas du tout, mais quelle histoire, j'adore, y'a une suite ou ça s'arrête la, j'ai été frustré de pas connaitre la suite... mdrrrrr
Bisous, bisous

Lyliana 13/10/2006

Superbe histoire... de quoi faire de beaux rêves...
Je me souviens lorsque j'étais petite, je regardais Belphégor à la télévision, en noir et blanc sur la seule chaine qui devait exister à l'époque je pense... j'étais terrorisée!

Lunettes Rouges 14/10/2006

Histoire amusante, mais un contre-rôle pour ce pauvre Thot, pas un empoisonneur mais l'inventeur de l'écriture, patron des scribes, incarnation de l'intelligence et de la parole.

Bob 14/10/2006

Bonjour,
Félicitations pour votre site qui est vraiment bien conçu! J'ai créé un annuaire de blogs et si vous souhaitez vous y inscrire voici l'adresse: http://netblog.site.cx  ! Bonne continuation !

:0026: Théti-Chéri 14/10/2006


bonjour Louvre-Passion,
Tant pis, je resterais sur ma faim, c'était franchement passionnant cette histoire ;o)
Bisous, bisous et bon week-end

cocole 15/10/2006

c'est prenant!! vraiment interressant, les grands écrivains ne sont pas grands par hasard!!merci!bon dimanche

aril 16/10/2006

j'ai ete fascinee par cette histoire que je ne connaissais pas! merci de me l'avoir fait decouvrir

sav 16/10/2006

une bien jolie histoire en cette fin de journée... c'est la momie que j'ai vue dont parle l'histoire ?
bonne soirée :D

:0026: Théti-Chéri 16/10/2006

Bonsoir Louvre-Passion,
Il y connais quoi ce Doyle pour critiquer la croyance égyptienne, haaaaaaaa je l'aime beaucoup moins ce type grrrrrr ;o)))
Bisous, bisous

Azerty 19/10/2006

Bonjour ! Je suis la fille de Sieglind !
 
Je participe à un concours qui consiste à envoyer une photo de notre animal de compagnie et à récolter le maximum de votes. Pour cela il ne vous suffit que de quelques secondes, et si vous vous inscrivez, vous pouvez gagner entre autres cadeaux une console Nintendo DS !
-         Tapez http://www.bete2casting.com/index.html
-         Cliquez sur « votez pour votre animal préféré»
-         Cliquez sur la catégorie « le plus drôle »
-         Cliquez sur la photo de CHIBA, un chat blanc et roux avec des lunettes jaunes
-         Votez !
 
Merci d’avoir pris la peine de me lire ! ^^

Alain 20/10/2006

Et de première bourde, j'avais loupé l'articleEt de deuxième... je ne connaissais pas du tout cette nouvelle! J'adore... Tu sais ce que ça me rappelle? Le bouquin de bram Stoker,le papa de Dracula,  le "Joyau des sept Etoiles "une histoire de momie, de malédiction et d'une main à sept doigts chargée de bijoux.. Du coup, je viens de passer dix bonnes minutes à le chercher dans ma collection fantastique (j'ai encore mon reclassement à faire... "on" a lu et pas remis en place, une vache n'y retrouverait pas son veau!)Bises et autant pour moi pour le retard (satanée feignasse de dragonne qui attend benoitement que ça lui arrive tout seul dans la boîte aux lettres, comme d'hab. hé, hé)

Alain 20/10/2006

Mince! P'tite vache! J'avais pas vu que fistonne avait piraté ma liste de contacts pour sa pub hé, hé! Et pourtant j'avais bien signalé que j'envoyais une newsletter pour ça (douterait-elle de mes capacités mémorielles?....hé, hé)Re-bises Atalmont.

Sieglind la dragonne 21/10/2006

Evidemment, les deux dernières "gaffes" sont de bibi avant qu'elle ne s'en aperçoive (enfin qu'on s'en aperçoive pour elle hé, hé)Gros bisous Atalmont, et je sais... c'est dur à supporter, une dragonne sans cervelle!

Richard LEJEUNE 29/08/2009

Suite à un mail que vient de m'envoyer mon ami Jean-Claude Vincent (pour lequel je te conseille vivement d'aller jeter un oeil sur son blog dont le lien est référencé sur le mien - à moins que je ne l'aie déjà fait avant les vacances, je ne sais plus ...) -, mail qui faisait état d'une recherche qu'il a eu le temps, lui, d'effectuer après avoir lu ma réponse à ton dernier commentaire sur Capart et el Kab (moi, j'en suis toujours à m'occuper de nos valises et du linge à trier ...); suite à son mail, donc, j'atterris sur cet article que tu avais consacré à la nouvelle de Conan Doyle, voici pas mal de temps. Article qui m'avait d'ailleurs échappé ...Mais malgré ton résumé, je ne comprends pas encore très bien ton commentaire sur mon blog. Je te l'ai d'ailleurs écrit en réponse.Cela me ferait vraiment plaisir tu y retournes préciser ta pensée.Merci(Mais peut-être n'ai pas compris parce que je ne suis pas encore tout à fait rentré ... en égyptologie ...) 

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog