Vendredi 12 décembre 2008 5 12 /12 /Déc /2008 00:05

Malgré tous les travaux effectués depuis le début de l’opération «Grand Louvre» (depuis 25 ans déjà) certaines parties du musée n’ont pas été rénovées, c’est ainsi le cas des salles consacrées aux mobiliers du XVIIIe siècle. Un projet est donc en cours, mené par les architectes Yann Keromnes, Aurelio Galfetti et Laurence Carminati et les mobiliers seront redéployés dans les ailes nord et ouest de la cour Carrée dans une ambiance qui évoquera les intérieurs du XVIIIe siècle.


En attendant je vous propose d’admirer deux créations attribuées à André Charles Boulle (1642 - 1732). Boulle est un ébéniste français créateur d’une technique de plaquage des meubles par marqueterie d’écaille et de métal qui porte son nom. Remarqué par Louis XIV il devient «ébéniste ordinaire du roi», il conçoit des meubles (bureaux, armoires, horloges, coffres, etc.) et réalise la décoration de nombreux appartements. A noter que le roi lui octroie un logement et un atelier au Louvre. Boulle devient célèbre par sa technique consistant à effectuer un placage d’écaille de tortues ou de corne combiné à du métal. Les écailles sont découpées selon les formes voulues, arabesques, paysages ou draperies fleuries et disposées sur du bois teinté de noir. Ces meubles connaissent un grand succès y compris jusqu’au XIXe siècle. Depuis 1891 une célèbre école située dans le douzième arrondissement de Paris, portant le nom de Boulle, forme les futurs artisans d’art.


Pour vous donner une idée de ses réalisations je vous propose d’admirer tout d’abord ce cabinet orné de la figure de Louis XIV et daté de 1700 avec un placage d'ébène et des marqueteries de laiton, d'étain, d'écaille, de bois polychromes; de bronze doré et de marbre. A côté, cette armoire avec les figures de Socrate et d'Aspasie, datée de 1710, faite de marqueterie de laiton, d'écaille et bronze doré.



 Cabinet orné de la figure de Louis XIV         Armoire avec les figures de Socrate et d'Aspasie

Vos souvenirs du lycée vous rappelleront sans doute que Socrate (470 – 399 avt JC) qui vécut à Athènes est considéré comme le père de la philosophie occidentale. Il n’a rien écrit car son enseignement était uniquement oral, sa pensée nous est connue par les textes de son disciple Platon. Aspasie, qui est contemporaine de Socrate aurait, selon certains témoignages, commencé comme «hétaïre», c'est-à-dire courtisane «haut de gamme». Information à prendre avec précaution car dans la Grèce du Ve siècle avant notre ère, le moyen le plus courant pour attaquer un adversaire politique était de mettre en doute ses mœurs. Elle fut la compagne du célèbre leader Athénien Périclès à qui elle donna un fils. Cette femme brillante était estimée de la plupart des grands hommes de son temps, situation assez exceptionnelle car la Grèce antique était plutôt misogyne.

Par Louvre-passion - Publié dans : Généralités
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés