Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

<

Van Dyck au Musée Jacquemart-André

Publié par Louvre-passion sur 7 Novembre 2008, 00:05am

Catégories : #Hors du Louvre

Jeudi dernier j’ai été invité à une « visite privée réservée aux blogueurs » (eh oui !) de l'exposition « Van Dyck »au musée Jacquemart-André. C’était un moment un peu magique, imaginez après une journée de travail, en cette soirée d’octobre froide et pluvieuse de pouvoir bénéficier d’une visite conférence en petit comité. Ah le plaisir d’avoir un musée presque pour soi pendant une heure !

Autre intérêt de cette visite j'ai pu rencontrer des blogueurs que je connaissais de nom comme «Buzzeum» ou «espace holbein».

Comme l’invitation était pour deux j’ai proposé à ma moitié de m’accompagner. A la fin de la visite un gardien nous dit « Profitez en en pour passer dans le musée», nous avons donc eu un aperçu de ce bel hôtel particulier, on a même failli rater la sortie.


A l’origine de ce musée il y a un couple passionné par l’art : Nélie Jacquemart et Edouard André qui réunissent, à la fin du XIXe siècle, près de 5.000 œuvres d’art dans leur hôtel particulier situé près des Champs Elysées. Sans héritiers ils lèguent leur demeure et leur collection à l’Institut de France, actuel propriétaire du musée.


Mais revenons à Van Dyck (1599 - 1641) dont je vous avais déjà parlé à propos du portrait de Charles Ier, roi d'Angleterre et de l’exposition « Van Dyck graveur, l'art du portrait ». Avant toute chose j’ai appris de notre conférencière que son nom se prononçait « Vandecke » en raison de ses origines Flamandes. Enfant prodige de la peinture, il réalise ses premiers portraits à 10 ans puis devient l’assistant de Rubens. Après un séjour en Italie il est appelé à la cour de Charles Ier. Anobli par le roi sous le nom anglicisé de Sir Anthony Vandyke il fait le portrait d'une bonne partie de la noblesse (près de 400 tableaux réalisés par son atelier en une dizaine d’année). En 1641 il se rend en France où Louis XIII a le projet de lui confier la décoration de la Grande Galerie du Louvre, malade il rentre précipitamment en Angleterre et meurt en décembre de la même année. Son influence a été considérable, j'ai lu qu'il avait notamment inspiré Josuah Reynold et Thomas Gainsborough.


L'exposition est une rétrospective chronologique de la vie de Van Dyck. Parmi toutes les œuvres exposées j’ai retrouvé un tableau du Louvre, le « Double portrait de Charles Louis, Électeur palatin, et du Prince Rupert » (qui a été échangé contre le prêt de plusieurs tableaux pour l’exposition «Mantegna». Pour ma part le tableau que je préfère est le «portrait de Maria de Tassis» qui sert d'ailleurs de «visuel» pour l'affiche de l'exposition. Pour ce portrait de femme de la haute société des Pays-Bas Espagnols c'est son charme qui est mis en avant. Elle est vêtue d'une robe «à la Française», parée de ses bijoux et une petite mèche se détache de la coiffure à côté de l'oeil droit, petite touche de fantaisie qui la rend plus vivante.


L'exposition se déroule jusqu'au 25 janvier 2009 au musée Jacquemart-André (158, boulevard Haussmann 75008 PARIS), vous pouvez également visualiser le minisite de l'exposition.


Double portrait de Charles Louis, Électeur palatin, et du Prince Rupert (Photo fournie par le Musée Jacquemart André)




Commenter cet article

AD-Mary44 10/08/2009 02:23

tres belle expo et surtout un très beau cadre que ce musée.

:0095: Maître Po, devin 19/01/2009 20:04

Difficile de parler de l'expo sans parler du portrait magnifique de Marie ou Maria de Tassis !D'aileurs, à ce sujet, la petite mèche, je la vois plutôt à côté de l'oeil gauche, mais je peux me tromper...

Louvre-passion 19/01/2009 21:21


Difficile aussi de ne pas admirer la belle Marie et  pour la petite mèche c'est bien l'oeil gauche, j'ai écrit par rapport à ce que voyais.


la dilettante 07/12/2008 01:52

Une visite de blogueurs sans moi ??? Est-ce bien normal ?Et j'apprends que l'ami holbein réapparaît....Je reviens la semaine à venir à Paris pour Van Dyck et Mantegna entre autres.Je profite de ton blog pour annoncer l'ouverture d'un nouveau blog à consulter sous mon pseudo.

Louvre-passion 07/12/2008 11:47


Eh oui ils ne t'ont pas invitée... sacandale ! Mais tu as redécouvert "Holbein".
J'ai visite ton nouveau blog avec sa jolie bannière.


DominiqueL. 18/11/2008 19:15

Le Musée Jacquemart possède également un "Ecce Homo" de Mantegna de toute beauté. Sans compter avec de superbes oeuvres de la Renaissance italienne.Le 1er étage laisse découvrir des tableaux e t des sculptures magnifiques, à dose homéopathique, et donne l'occasion de rêver de ce qu'a pu être la vie de ce couple.Ne pas oublier de se remettre au restaurant du Musée qui vaut le détour... fresque au plafond et ...saveurs du palais...DominiqueL.

Louvre-passion 18/11/2008 20:47


Ah le retour de (la ?) mystérieuse DominiqueL ....
Effectivement j'ai re-découvert ce musée et me suis promis d'y retourner pour en profiter, merci également pour le tuyau à propos du restaurant.


coming soonn 10/11/2008 23:38

je suis d'accord pour la visite sans modération!!!!!!!!!!

Louvre-passion 11/11/2008 15:21


Nous sommes donc entièrement d'accoooooooooooord !!!!!!!!


Alain 10/11/2008 14:48

Quelle chance comme tu dis ! Je connais mieux Rubens que Van Dyck. Une visite sera une bonne occasion de faire connaissance.
Ce Musée Jacqemart-André est, à mes yeux, l’un des plus beau de Paris par l’élégance et le charme de cet ancien hôtel particulier. Outre ses expositions temporaires, il renferme des œuvres d’art de très haut niveau. A visiter sans modération !

Louvre-passion 10/11/2008 20:00


Tout à fait d'accord à propos de ce musée encore un peu méconnu.


louvreboite 10/11/2008 13:21

J'aime beaucoup Van-Dyck et j'irais voir cette expo, c'est sur !Si vous voulez un moment privilegié au Louvre, il y a demain soir, mardi 11, des concerts "promenades" dans les salles (vides) dans le cadre de "Pierre Boulez invité du Louvre" par contre c'est peut-être pas gratuit et on ne pourras pas se promener partout, c'est sur !

Louvre-passion 10/11/2008 19:59


Merci pour le tuyaux mais je ne serais pas disponible à ce moment, ce sera pour une autre fois.


kty 10/11/2008 11:56

à mon humble avis, cette petite visite privée est très méritée car il y a sur ton blog une telle passion pour l'art, que cela ne peut être que récompensé.

Louvre-passion 10/11/2008 19:58


Je rougis devant ces compliments, merci.


coming soonn 08/11/2008 23:47

je suis bien contente que cette expo t'ai plus. Tu as eu vraiment de la chance de la faire en petit comité!!!si je dis que le Musée Jacquemard André est le plus beau de Paris je ne serais pas du tout objective mais bon l'expo est quand un vrai petit bijou ... à condition d'avoir la visite privée!!!!voici ce que j'en ai pensé moi (critique ultra pas objective non plus!!)http://justarrived.canalblog.com/archives/2008/10/22/index.html

Louvre-passion 09/11/2008 15:45


Bonjour,
Je suis allé sur votre blog et je comprends pourquoi vous parlez de "critique ultra pas objective", mais je partage tout à fait votre point. Et puis quand on peut profiter d'un petit avantage
pourquoi faire la fine bouche !


Lucie 08/11/2008 16:11

Quelle bonne initiative d'organiser une visite privée pour les blogueurs.
Votre blog est très intéressant, et ce portrait de Maria de Tassis est superbe.

Louvre-passion 08/11/2008 18:35


Merci pour ce compliment, effectivement ce portrait de Maria de Tassis m'a beaucoup plu.


Richard Lejeune 08/11/2008 10:01

A Paris, deux expositions d'envergure consacrées à ce peintre "étranger" la même année, c'est inespéré ! Et le bienvenu ... Juste reconnaissance d'un immense talent.Es-tu déjà venu en Belgique, pour visiter non seulement (architecturalement) des villes comme Bruxelles, Anvers et surtout Bruges, mais aussi leurs prestigieux musées ? Tu imagines, je suppose, quels trésors des peintres du Nord nous y avons ...Je ne connais pas l'origine de la conférencière que tu as écoutée lors de votre visite, ton épouse et toi, mais il est fort probable qu'elle ne soit pas "du Nord". Car, en fait, la véritable orthographe du nom de ce peintre d'origine néerlandaise est Antoon van Dijck. Et ce "ij", maintenant francisé par facilité en "y", se prononce en réalité un peu comme le "Hey" auquel on ajouterait un "k". Et nullement, van Decke avec un "e" final, comme elle vous l'a affirmé ...Détail, évidemment, mais que j'aimais te faire connaître dans la mesure où, chez vous en France, la prononciation de nos noms d'origine flamande est très souvent estropiée (et j'admets, difficile pour des non-habitués à cette langue germanique).La façon dont, par exemple, De Villiers prononçait "Maastricht" ("trik", disait-il) il y a quelques années était assez particulière pour nous : ou il le faisait volontairement, ou il n'avait jamais écouté un de ses collègues belge ou flamand ...Sans oublier le grand coureur cycliste Rik van Loy que tous les commentateurs sportifs français prononçaient "van loi", alors que ce devait se dire un peu comme "langue d'oïl".Je me rends compte que ce n'est pas facile, par écrit, de transcrire la prononciation de certains mots ...  

Louvre-passion 08/11/2008 18:34


Pour répondre à ton commentaire, oui je suis allé plusieurs fois en Belgique à Bruges, Lièges et Gand. J'en ai bien sûr profité pour admirer les chefs d'oeuvre
de l'art. Quand à la pronciation du nom de Van Dyck, j'ai bien entendu "Vandecke". Mais, comme tu le dis, on déforme toujours les noms d'ailleurs.


Jean-Louis Gautreau 07/11/2008 22:45

Décidément je me suis encore planté ! J'ai laissé un commentaire sur Van Dyck qui se retrouve avec ceux des dessins du nord.Désolé. Je recopie...Van Dyck est certainement un des plus grands portraitistes de tous les temps.Il a révolutionné l'art du portrait. Les souverains ou les aristos sont représentés avec une élégance digne de leur rang, mais dans des attitudes décontractées, presque nonchalantes.Héritier d'une famille de banquiers protestants, Edouard André a consacré sa fortune à des acquisitions d'oeuvres d'art qu'il expose dans son hôtel particulier, achevé en 1875.Il épouse une artiste de renom qui avait exécuté son portrait, Nélie Jacquemart.Chaque année, le couple se rend en Italie, et forme peu à peu une des plus belles collection d'art italien de France.Après la mort de son mari, Nélie voyage énormément (en Asie) et poursuit ses acquisitions.Il est indispensable d'aller voir le deuxième musée Jacquemart-André, dans l'abbaye royale de Chaalis, près d'Ermenonville. En particulier deux panneaux de Giotto, Bellegambe, Desportes, Boucher, etc.De nouveaux musées sur mon blog.Cordialement

Louvre-passion 08/11/2008 09:33


J'avais bien compris, ce n'est pas grave.


grillon 07/11/2008 18:04

Rôôô, le veinard ! Je suis affreusement jalouse ! Mon Antoine préféré et l'un de mes musées favoris ... presque pour soi tout seul, ah, le paradis ! Mais elle est méritée, cette invitation muséale parce que tu le vaux bien !Bon week-end !

Louvre-passion 07/11/2008 20:25


Eh oui comme disent les enfants c'était "la chaaannnce !".


sieglind la dragonne 07/11/2008 07:31

J'aime également le protrait sur l'affiche d'expo... Mazette, Môssieur" Vandeck" essuyait les pinceaux de Rubens, il y a pire comme professeur hé, hé ! Je ne sais si c'est dans la forme ou le... "ton", mais c'est vrai que Reynolds a produit des trucs dans la même palette dirais-je Désolée du retard mon grand, je me fais bouffer en ce moment, comme je suis loin d'être digeste, j'attends simplement que Chronos me recrache prémachouillée (vi,  j'ai un peu cet aspect, surtout le matin !)

Louvre-passion 07/11/2008 20:16


C'était un "petit génie" et il a eu un très bon professeur, Rubens c'est pas rien.


Articles récents