La porte Jaujard

Publié le 24 Avril 2015

Quand on se dirige vers le pavillon de Flore après la porte des Lions on arrive à l'école du Louvre qui s'ouvre sur la porte Jaujard.

La porte Jaujard

Dans son «Dictionnaire amoureux du Louvre» Pierre Rosenberg rappelle que Jacques Jaujard, directeur des musées nationaux de 1940 à novembre 1944, est «l'homme qui sauva nos chefs-d'oeuvre». Il fut l'un des concepteurs du plan d'évacuation des oeuvres du Louvre et d'autres musées dans 72 dépôts répartis en province. Plan mis au point, à la veille de la seconde guerre mondiale, par les autorités craignant des bombardements sur Paris.

Ainsi la Joconde voyagea t'elle de Chambord au château de Louvigny, à l'abbaye de Loc-Dieu, au musée Ingres à Montauban puis au château de Montal. Au moment des bombardements alliés des messages furent transmis à Londres afin de signaler ces dépôts à l'aviation alliée et éviter ainsi leur destruction.

Autre épisode, en août 1944 trois cent hommes de la division «Das Reich» - responsable du massacre d'Oradour sur Glane de sinistre mémoire – font irruption au château de Valencay en Touraine où étaient entreposées les sculptures. Heureusement le conservateur réussit à les convaincre de ne rien détruire par cette phrase : «Voulez vous être ceux à qui la postérité reprochera la destruction de la Vénus de Milo et celle de la Victoire de Samothrace ?». Quand aux oeuvres elles sont toutes revenues intactes de leur périple pour réintègrer les salles du Louvre entre 1945 et 1946.

Jacques Jaujard qui a coordonné la préservation des oeuvres d'art fut aussi activement engagé dans la Résistance avec sa femme, l'actrice Jeanne Boitel de la Comédie Française. C'est donc légitimement que son nom a été donné à cette porte du Louvre.

Rédigé par Louvre-passion

Publié dans #Généralités

Repost 0
Commenter cet article

jaujard 19/01/2011 09:26



Ca fais plaisir que mon grand oncle soit à l'honneur comme ca!!


Et quand j'y vais avec ma fille y a un coté très fier qui ressort :)


 


Jérémy jaujard



Louvre-passion 11/12/2015 18:37

Bonjour,
France 3 aurait eu accès à des notes de Jacques Jaujard pour réaliser ce documentaire.
Vous pourriez essayer de les contacter, il y a les coordonnées du contact presse sur ce communiqué :

http://www.louvre.fr/sites/default/files/medias/medias_fichiers/fichiers/pdf/louvre-communique-de-presse-illustre-inconnu.pdf

Cordialement
Louvre-passion

Grzybowski 11/12/2015 01:38

J'ai été très touché par le documentaire sur Jacques Jaujard que je viens de voir sur France 3. Comment pourrais-je retrouver sa correspondance amoureuse avec Jeanne Boitel. Les extraits que j'ai entendu m'ont émerveillé. Merci de votre aide !

Louvre-passion 19/01/2011 20:50



Je suis très honoré que l'un des descendant de Jacques Jaujard visite mon blog.



pascal laurent 03/08/2009 22:43

Autre précision, le fameux conservateur installé à Valençay (Indre) pendant la guerre n'était autre que Gerald Van Der Kemp, qui deviendra plus tard le grand conservateur du château de Versailles.

Pascal Laurent 03/08/2009 22:39

Le château de Valençay ne se trouve pas en Touraine, mais dans le Berry. Au moment de la guerre il était la propriétaire de Boson de Talleyrand-Périgord, duc de Valençay, arrière arrière petit-neveu du célèbre Talleyrand. Mais il était surtout prince de Sagan, principauté de Silésie prussienne (aujourd'hui en Pologne). Certains ont voulu voir dans le choix du château de Valençay pour déposer les oeuvres du Louvre, cette " proximité " du duc avec l'Allemagne. Alors que le choix est aussi le fait  que les communs du château avaient des dimensions permettant d'accueillir la statuaire du Louvre. Le château abritait aussi le cabinet de dessins et les joyaux de la couronne (voir le livre de Rose Valland " Le Front de l'art ".

sav 03/10/2008 17:17

jamais vue cette porte ! il faut dire que je ne me promene pas beaucoup dans Paris en ce moment ! mais samedi soir oui, pour la nuit blanche ;-)

Louvre-passion 04/10/2008 16:41


Il faut aller vers les Tuileries côté Seine.


grillon 03/10/2008 10:05

L'ecole a changé de porte ! Autrefois c'était la porte et la salle Courajod, autre figure de la conservation, pendant une autre guerre franco-allemande .Un roman raconte aussi l'histoire du Louvre pendant la dernière guerre, je ne sais plus le titre, écrit par l'épouse de Louis Velle, son père était conservateur au Louvre.

Louvre-passion 04/10/2008 16:36


L'école a maintenant un nouvel amphithéâtre, on y accède par le Carrousel du Louvre. Quand à ce roman sur l'histoire du Louvre pendant la guerre il sera peut être
évoqué durant l'exposition.


coming soonn 02/10/2008 23:18

merci de tes explications sur la signification du nom de cette porte. A mon prochain passage devant j'aurais une petite pensée pour cet homme et tous les autres. L'exposition qui va arriver est vraiment une super idée, ça va nous permette de découvrir un "autre" Louvre.

Louvre-passion 04/10/2008 16:31


Tant mieux si je peux remettre un peu à l'honneur Jacques Jaujard pour ce rôle important qu'il a joué, c'est un peu grâce à lui que nous avons un Louvre
"complet".


Alain 28/09/2008 11:21

Grâce à Jacques Jaujard et d’autres nos chefs-d’œuvre sont sortis indemnes de la guerre. On ne le dit pas assez souvent. L’expo de 2009 dont tu parles sera certainement intéressante à ce sujet.

Louvre-passion 28/09/2008 16:58


L'expo fera revivre cet épisode bien méconnu comme tu le dis.


sieglind la dragonne 27/09/2008 09:15

Tu m'étonnes ! Franchement, s'il n'y avait pas des gens pour se mouiller le marcel t tenter de sauver le patrimoine national  ou mondial artistique, certaines oeuvres seraient définitivement passées à l'état de mythe... J'ai, hélas, des exemples en tête récents (pillage de Bagdad durant la campagne du Golf,  les fameux bouddhas détruits par les Talibans etc...)Même si son nom me fait penser à la basse cour (le jaud est le coq en charentais hé, hé), il n'a pas à déchoir de figurer au-dessus de cette porte !Bécots virtuels  Atalmont, je lis le weekend, c'est fort rare suivant mes habitudes de "fin-de-semainiser" façon endives pré-gratinée....

Louvre-passion 28/09/2008 16:58


J'ai donc appris que le jaud est un coq en Charentais ... il est vrai que je suis un vrai Parisien, alors je ne connais pas grand chose dans ce domaine.


Richard Lejeune 26/09/2008 14:31

Article, et future exposition, qui prouvent, si besoin en était encore, que la vie d'un Musée, et celle du Louvre en particulier, ne fut pas toujours "un long fleuve tranquille" ...Tu fais bien de le rappeler ici.A ce propos, d'ailleurs, m'en souvenant grâce à toi, je viens d'aller rechercher une vieille cassette vidéo sur laquelle, en son temps, j'avais enregistré un excellent documentaire de Jean-Claude Bringuier intitulé "La Guerre du Louvre", en hommage, comme l'écrit en exergue Rose Valland "à tous ceux qui luttèrent pendant la deuxième guerre mondiale à sauver un peu de la beauté du monde", Jaujard parmi d'autres. Probablement connais-tu ce film remarquable ?, avec, notamment, la participation de Christiane Desroches Noblecourt.Je vais profiter d'un de ces prochains soirs pour le revoir. Vraiment une excellente idée que tu as eue, là ...  

Louvre-passion 26/09/2008 20:35


Je connais le titre mais je ne l'ai pas vu malheureusements, peut être qu'un jour il, sera rediffusé quelque part (à l'occasion de l'exposition ?).