LOUVRE-PASSION

LOUVRE-PASSION

Le blog d'un passionné du musée du Louvre

Retour à Baouit

Publié par Louvre-passion sur 18 Juillet 2008, 00:05am

Catégories : #Egypte

Dans le dernier numéro de « Grande Galerie », un article fait le point sur les fouilles menées depuis cinq ans sur le site du monastère de Baouit dont je vous avais déjà parlé.


Ce monastère Copte, situé au sud de l’Egypte, a été fondé en 395 par Saint Apollô (aucun rapport avec le fameux programme spatial), il connaît une période de prospérité jusqu’au VIIIe siècle avant de disparaître au siècle suivant. Je rappelle que le mot « Copte » vient de l’arabe, lui-même dérivé du mot grec « Aiguptos » qui veut dire Égypte. Les Coptes existent encore de nos jours, ils sont la minorité chrétienne du pays.

L’article nous apprend que le site fut découvert et fouillé en 1900, mais la première guerre mondiale interrompt les recherches et le site tombe dans l’oubli. C’est en 2002 qu’une nouvelle campagne de fouille a été lancée grâce au musée du Louvre. Cette campagne a permis de dresser un plan détaillé du site et nous donner une idée plus précise de la vie de ces moines. La dédicace de l’église nous apprend qu’elle était dédiée à l’archange Saint Michel. Autre découverte, les cuisines du monastère, avec des foyers et des jarres enterrées qui servaient au stockage de la nourriture. Enfin les archéologues ont mis à jour les vestiges d’une cour intérieure ombragée qui possédait un bassin. Malheureusement nous ne pourrons pas voir de sitôt le résultat de ces recherches car j’ai également lu, à mon grand désespoir, que les salles Coptes fermeront fin juillet.

Je ne pourrais donc plus faire « ma retraite » au monastère de Baouit, un endroit que j’appréciais pour son calme – surtout dans cette zone très chargée du musée – et le petit escalier de traverse qu’il fallait emprunter pour y accéder.



Commenter cet article

Lyliana 18/07/2008

Effectivement un havre de paix comparé aux salles de peintures italiennes... mais elles réouvriront peut être un jour ? J'avais néanmoins entendu dire que cette "reconstitution" n'était pas appréciée de tout le monde parmi les conservateurs... quid de l'avenir de cette salle ?

elisabeth 19/07/2008

Merci de nous l'avoir fait connaître cher Louvre-Passion

louvreboite 19/07/2008

C'est vrai que c'était un coin "à part" surtout dans l'aile Denon( mais la fermeture est temporaire) Certains surveillants appreciaient d'y travailler (pour piquer un rouppillon tranquille) la plupart detestaient car "on est seul et on peut parler avec personne" et ça c'est le pire pour les incorrigibles bavards de la surveillance ! Je vous parleraient prochainement d'autres endroits tranquilles du musée sur: louvreboite.over-blog.fr      à suivre ...

grillon 19/07/2008

Les coins à part sont les plus sympas ! Dans ma jeunesse, mon coin à part favori, c'était la salle de bain de Corot !Je ne savais pas que " copte " venait aussi de l'arabe, à l'école, j'avais appris que les voyelles n'étaient pas écrites dans leur langue, seulement les consonnes, donc seulement " gamma-pi-tau " de " aiguptos " , ce qui donnait le son " gpt" = copte pour le prononcer un peu mieux ...Vivement la réouverture de ce havre de paix !

sieglind la dragonne 24/07/2008

J'ai souvenir, en effet, d'avoir partagé ta retraite avec quelques autres... Autant je n'adhère pas au précepte religieux de quelque religion que ce soit, autant là, je dois avouer que j'aime m'isoler ainsi. Je me souviens d'une église orthodoxe à Venise, j'y- serai bien restée dans cette entrée encadrée de grandes banquettes de bois.. mais le groupe n'y faisait qu'une pause "refroidessement de semelles" (hélas, j'ai du mal avec les groupes de visite moi hé, hé, enfin ça dépend desquels... si tu vois ce que je veux dire....)Dommage que ça ferme, tu vas devoir trouver un autre espace de méditation (évite cependand les sarcophages... ça manque d'air, surtout à couvercle fermé...)Bécots virtuels Atalmont et je passe quinze ans après la bataille, comme d'habitude !

Richard Lejeune 10/08/2008

Puis-je me permettre une petite rectification par rapport à ta réponse à un commentaire ci-dessus concernant l'origine du terme Egypte ? Il est erroné de croire que le "Aiguptos" des Grecs serait leur façon d'avoir compris le "Kemet" des Egyptiens : en réalité, les deux termes sont totalement différents.Les Egyptiens ont doné le nom de "Kmt" à leur pays en rapport avec la couleur de leur sol : en effet, "kmt" signifie "la noire", c'est-à-dire cette terre limoneuse noire extrêmement fertile constituant le sol des rives du Nil, constituée de la boue qui en déborde; boue formée en fait par une fine poussière de roches pulvérisées provenant des montagnes d'Abyssinie et s'étalant sur des kilomètres lors des crues bienfaisantes du fleuve.Ils opposaient d'ailleurs "la Noire" (= les terres fertilisées en bordure du Nil) aux terrains stériles des déserts environnants, qu'ils nommaient "la Rouge". Quant aux Grecs, ils donnèrent au pays des Pharaons le nom de "Aiguptos" en référence au terme égyptien évoquant le nom de la ville de Memphis, une des premières capitales du pays : "Hout-Ka-Ptah" = le temple du Ka de Ptah.Aiguptos n'est donc pas une mauvaise compréhension de "Kemet" par les Grecs, mais une adaptation phonétique dans leur langue du nom de la capitale.

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog