Je sais que cela va vous sembler incroyable, mais un pied de tomate avait poussé dans la cour carrée du Louvre. Je ne mens pas, la preuve est en photo sous vos yeux. C'est d'autant plus curieux que la cour carrée est un décor totalement minéral son sol étant entièrement pavé et dallé, en bref sans "espace vert". Je me demande d'ailleurs comment ce pied de tomate s'était débrouillé entre ces deux dalles.

J'ai soumis ces clichés à l'expertise de ma chère moitié qui est experte en plantes et jardinage tandis que j'avoue ma totale ignorance en la matière (je suis un vrai Parisien, mes racines plongent dans le macadam). En bref le diagnostic est le suivant, les tomates ne pouvaient pas mûrir, c'est la fin de la saison.

pied-tomate1.jpg pied-tomate2.jpg
Le pied de tomate en situation
Le pied de tomate en gros plan
cour-carr--e.jpg
Le décor minéral de la Cour Carrée

Cette plantation nous renvoie à l'époque ou le Louvre servait de logement, vers les années 1770 un fermier général du nom de Watelet, logé au "Vieux Louvre" fait installer un jardin sur le toit de la colonnade et même planter des arbres. Plus près de nous, au début du XXe siècle un "jardin fruitier" fut installé sur les toits du Louvre. Ces différentes plantations avaient d'ailleurs eu pour conséquence d'abîmer sérieusement les terrasses.
Aujourd'hui le pied de tomate n'existe plus sans doute à cause du montage de la structure de la FIAC (foire internationale d'art contemporain) dans la cour carrée.
 
Tag(s) : #Curiosités
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog